Tunisie : Il est temps de LÉGALISER l'amour

À l’attention de : Beji Caid Essebsi, président de la Republique de Tunisie, et l’Assemblée des représentants du peuple de Tunisie

L’article 230 a fait du mal à de nombreuses personnes en Tunisie, et il est temps de l’abroger.

Nous vous demandons de faire le nécessaire pour mettre un terme à la loi homophobe en Tunisie une bonne fois pour toutes.

Cette campagne est terminée.

Suivez-nous sur Facebook et sur Twitter pour découvrir les dernières actualités de nos campagnes pour l’amour et l’égalité.

MISE À JOUR - 10 août 2018: Plus de 40 associations et personnalités venues du monde entier ont signé une lettre ouverte au président tunisien Béji Caïd Essebsi pour lui demander d’abroger l’article 230 du Code pénal, qui fait de l’homosexualité un crime.

------------------------

MISE À JOUR - 25 juillet 2018: Le président Essebsi n'as PAS annoncé sa décision aujourd'hui - On s'attend maintenant à ce qu'il le fasse le 13 août. Nous continuerons de surveiller et de maintenir la pression pour mettre fin à la loi anti-gay en Tunisie.

------------------------

En aout 2017, le président tunisien a mis sur pied un comité pour revoir les lois discriminatoires. La recommandation des membres était claire ; la loi rendant l’homosexualité illégale en Tunisie doit être abrogée.

Pour cela, le président Beji Caid Essebsi et les députés tunisiens doivent passer à l’étape suivante.

Les personnes LGBT+ se battent becs et ongles pour rendre l’amour légal en Tunisie et c’est une opportunité unique d’y parvenir.

Signez maintenant pour demander aux autorités tunisiennes d’abroger une bonne fois pour toutes la loi homophobe.

Publié le 18 juin 2018.

Cette campagne est menée en partenariat avec Shams – Pour la dépénalisation de l’homosexualité en Tunisie.

Ceci est une campagne de la All Out Action Fund, une organisation à but non lucratif de statut américain 501(c)(4).