À: Mmes et MM. les dirigeants des Länder allemands

Le Parlement allemand a déclaré que l'Algérie, le Maroc et la Tunisie sont des "pays d'origine sûrs".

Pour les demandeurs d'asile LGBT, ces pays sont tout sauf "sûrs": ils ont tous trois des lois anti-LGBT sévères, qui exposent les personnes LGBT à des discriminations, des persécutions et des violences.

Je vous demande d'empêcher l'affectation du statut "pays d'origine sûr" pour l'Algérie, le Maroc et la Tunisie.

Cette campagne est terminée.

Suivez-nous sur Facebook et sur Twitter pour découvrir les dernières actualités de nos campagnes pour l’amour et l’égalité.

Mise à jour du 19 juillet 2016 : All Out a remis la pétition au Conseil fédéral à Berlin le 14 juin. Le Conseil, cependant, a décidé de déplacer le débat au 17 juin, avant de le décaler 23 septembre. Nous continuerons à suivre la situation afin d'agir au bon moment.

Yasmine (son prénom a été modifié) a fui son pays, l’Algérie, après dix longs mois de prison, dix mois à « vivre en cage au milieu des terroristes et d’autres criminels ». Elle a trouvé refuge en Allemagne. Son crime ? Yasmine s’est retrouvée derrière les barreaux juste parce qu’elle est trans.

Des centaines de personnes LGBT comme Yasmine viennent chercher la sécurité en Allemagne chaque année.

Mais la semaine dernière, le Bundestag a classé l’Algérie et deux autres pays ayant des lois anti-LGBT sévères, le Maroc et la Tunisie, comme « pays d’origine sûrs ». Cela signifie que l’Allemagne peut renvoyer les demandeurs d’asile LGBT comme Yasmine au beau milieu du danger.

Cette horrible décision sera soumise au vote du Conseil fédéral allemand très bientôt. Et les responsables politiques sont soit divisés, soit silencieux sur cette question.

Si nous sommes des milliers à nous mobiliser, nous pouvons réussir à convaincre l’Allemagne de protéger des gens comme Yasmine des ravages et des menaces qui pèsent sur leur vie dans ces pays aux dures lois LGBT.

Le vote aura lieu dans quelques semaines seulement. Signez la pétition maintenant.

Publié le 20 mai 2016

Ceci est une campagne de la All Out Action Fund, une organisation à but non lucratif de statut américain 501(c)(4).