Objectif

30,000

signatures

0

À l’attention des députés portugais

Le 13 avril, le Portugal a approuvé une loi historique autorisant les personnes transgenres à s’identifier avec leur vrai nom et genre sans passer par des procédures médicales ou légales.

Cette loi aurait pu changer de nombreuses vies, mais le Président Marcelo Rebelo de Sousa y a opposé son veto.

Le Parlement portugais a le pouvoir de contrer ce veto, mais pour atteindre la majorité requise de 116 voix, 7 des députés ayant voté contre la loi doivent changer d’avis.

Nous demandons aux députés portugais de rejeter ce veto. 

Voulez vous savoir si on a gagné cette campagne ?

A cause des nouvelles règlementations européennes, nous pouvons seulement vous faire savoir si les députés portugais rejetteront ce veto que si vous consentez à recevoir des emails de notre part.

Alors pouvons-nous vous envoyer des mails sur cette campagne et sur d’autres mobilisations urgentes pour les droits LGBT+ ?

Vraiment ? En sélectionnant « non », vous ne recevrez plus d’informations sur la pétition que vous venez xde signer. Si vous cliquez sur « oui » nous vous tiendrons au courant de l’évolution de cette campagne et d’autres mobilisations urgentes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Sélectionnez «Non», et nous ne vous inscrirons pas, mais nous conserverons vos informations pour la livraison de la pétition.

Tiago est un jeune garçon portugais de 17 ans. Pendant des années, il a dû vivre chaque jour dans la honte et la douleur, car le gouvernement ne reconnaissait pas le nom et le genre des personnes transgenres comme lui.

Il y a quelques jours, le Parlement portugais a approuvé une loi révolutionnaire autorisant toute personne transgenre âgée de plus de 16 ans à s’identifier avec son vrai nom ou genre sans passer par une procédure médicale ou légale.

Cette loi aurait pu changer la vie de Tiago, mais le Président Marcelo Rebelo de Sousa a mis son veto.

Le Parlement portugais a le pouvoir de contrer cette décision, mais pour obtenir la majorité requise de 116 voix, il faut que 7 députés ayant voté contre la loi changent d’avis.

En seulement quelques clics, vous pouvez aider à annuler ce veto et à changer la vie de nombreuses personnes transgenres au Portugal. Signez maintenant.

Cette campagne est menée en partenariat avec TransMissão : Associação Trans e Não-Binária et Transgender Europe.

Publié le 19 mai 2018

Ceci est une campagne de la All Out Action Fund, une organisation à but non lucratif de statut américain 501(c)(4).