À: THALYS

Un responsable Thalys a interdit à Mirjam, une membre d'All Out, d'embrasser sa petite amie sur le quai de la Gare du Nord à Paris tout simplement parce qu'elles sont deux femmes. Il leur a déclaré que leur baiser n'aurait pas posé problèmes si elles avaient été hétéros.

Dénoncez cette attitude discriminatoire. Et formez toutes les équipes de Thalys à traiter vos millions de clients de la même manière, quelle que soit l'identité de la personne qu'ils aiment. Votre entreprise avez fait figurer des couples gays dans vos publicités et vous défilez à la Marche des fiertés. Aujourd'hui, les projecteurs sont rivés sur vous. Mettez en pratique l'égalité. 

Cette campagne est terminée.

Suivez-nous sur Facebook et sur Twitter pour découvrir les dernières actualités de nos campagnes pour l’amour et l’égalité.

Mise à jour 13 mars : C'est gagné ! La PDG de Thalys nous a directement répondu. Thalys s'engage à revoir et améliorer ses formations du personnel. Ils vont même utiliser le triste incident homophobe dont Mirjam a été victime au sein de ses formations pour l’égalité, afin qu’aucun autre client Thalys ne soit traité aussi honteusement. Merci Thalys!

Aujourd’hui, nous voyons les résultats du pouvoir des mobilisations d'All Out : Mirjam s’est plainte voilà plusieurs semaines, et Thalys n’a pas semblé prendre sa demande au sérieux. En moins de 24 heures, ensemble nous l'avons soutenue et poussé la célèbre entreprise à donner une réponse positive et respectueuse en deux jours.

---

Imaginez. Vous venez de passer un beau week-end avec votre moitié à Paris. Vous vous dites au revoir sur le quai de la gare : un câlin et un baiser. Vous n’allez pas vous revoir pendant longtemps. C’est alors qu’un responsable du train court vers vous pour vous demander d’arrêter et vous expliquer que ce baiser est « intolérable ».

C’est ce qui vient d’arriver à Mirjam, et une membre d’All Out venue d’Amsterdam. À la Gare du Nord, un responsable de la compagnie Thalys leur a expliqué, à sa petite amie et à elle, que des couples hétéros peuvent sans problème s’embrasser sur le quai, mais pas deux femmes.

Lorsqu’elle est allée se plaindre auprès de Thalys, elle espérait que l’entreprise me répondrait rapidement et ferait preuve de fermeté. Elle croyait Thalys pro-égalité – après tout, la compagnie avait même participé à la Marche des fiertés d’Amsterdam. Elle a répondu en promettant d’enquêter sur cette histoire… mais c’était il y a plusieurs semaines. Seule une grande mobilisation lui montrera que sa réputation est en jeu et la poussera à agir.

Demandez à Thalys de dénoncer cette réaction discriminante et de former ses équipes afin de traiter ses millions de clients de la même manière, que l’on soit lesbienne, gay, bi ou hétéro.

Publié le mercredi 11 mars

Ceci est une campagne de la All Out Action Fund, une organisation à but non lucratif de statut américain 501(c)(4).