Objectif

40,000

signatures

0

À l'attention de : la Commission pour les mineurs et le gouvernement russe

Maxim Neverov, un lycéen russe de 16 ans, a été poursuivi aux termes de la « loi de propagande » anti-gay.

Cette loi absurde s'attaque non seulement aux Russes LGBT+ adultes mais également aux mineurs qu'elle est censée « protéger ».

Je vous demande instamment d'abandonner les chefs d'accusation contre Maxim et d'abroger la « loi de propagande ».

Voulez-vous savoir si nous avons gagné cette campagne ?

A cause des nouvelles règlementations européennes, nous ne pouvons vous faire savoir si Maxim remporte son combat contre la « loi de propagande » seulement si vous consentez à recevoir des emails de notre part.

Oui
Non

Êtes-vous sûr/e ? Si vous sélectionnez « Oui », nous vous informerons si/lorsque nous aurons des nouvelles importantes concernant le combat de Maxim. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. Si vous sélectionnez « Non », vous ne recevrez plus nos messages, mais nous conserverons vos coordonnées pour la remise de la pétition.

DERNIÈRES NOUVELLES – 4 Octobre 2018 : Aujourd’hui, l’audience de Maxim a eu lieu à Biïsk, mais elle a été reportée au 18 octobre au motif que la Cour attend des informations complémentaires de la part du réseau social russe VK. Maxim a été entendu à huis clos, et ses amis n’ont donc pas pu venir le soutenir. Nous sommes en contact permanent avec nos partenaires pour suivre l’évolution de la situation.

-----------------------

DERNIÈRES NOUVELLES – 17 septembre 2018 : Aujourd'hui, Maxim devait se rendre au tribunal pour lutter contre la loi de propagande anti-gay en Russie, mais son audience a été reportée au 4 octobre. Nous continuerons à suivre l'évolution de la situation et à travailler avec nos partenaires sur le terrain pour les prochaines étapes de cette campagne.

-----------------------

Maxim a 16 ans et il est le premier mineur à être poursuivi à cause de la loi anti-gay en Russie.

La semaine dernière, un tribunal l'a condamné à payer une amende de 50 000 roubles (environ 750 dollars/660 euros) pour avoir posté des images d'hommes « partiellement dénudés » sur les réseaux sociaux. En Russie, il est illégal d'écrire, de dire ou de faire quoi que ce soit considéré comme de la « propagande pour des relations non traditionnelles » par les autorités.

Il est paradoxal qu'une loi présentée comme « protégeant » es enfants soit utilisée contre un mineur.

Maxim va bientôt faire appel de cette décision. Le réseau LGBT russe lui apporte une aide juridique, mais il a aussi besoin de votre aide.

Si des milliers de personnes entendent parler de son procès, nous pouvons attirer de nouveau l'attention des médias sur cette loi anti-gay absurde. Nous pouvons demander que les poursuites soient abandonnées et faire pression pour obtenir l'abrogation de ces lois une bonne fois pour toutes.

Aidez-le à se défendre : demandez aux autorités d’abandonner les chefs d'accusation et d’abroger la loi de « propagande homosexuelle » en Russie.

Cette campagne est menée en partenariat avec le Réseau LGBT russe.

Publié le 17 août 2018.

Ceci est une campagne de la All Out Action Fund, une organisation à but non lucratif de statut américain 501(c)(4).