À: M. Jens Spahn, ministre allemand de la Santé

En Allemagne, des groupes chrétiens fondamentalistes et des médecins expliquent que les personnes LGBT+ sont malades et doivent être « guéries ». 

Pourtant les preuves sont accablantes : ces thérapies sont dramatiques pour celles et ceux qui en sont victimes.

Nous vous demandons d’empêcher ces groupes de faire du mal à encore plus de jeunes LGBT+ en interdisant les « thérapies de conversion » en Allemagne SANS ATTENDRE.

Vous voulez savoir si on a gagné cette campagne ?

En raison de la nouvelle réglementation, nous ne pourrons vous tenir au courant que si vous vous inscrivez pour recevoir des e-mails de notre part.

Alors pouvons-nous vous envoyer des mails sur cette campagne et sur d’autres mobilisations urgentes pour les droits LGBT+ ?

Vraiment ? En sélectionnant « non », vous ne recevrez plus d’informations sur la pétition que vous venez de signer. Si vous cliquez sur « oui » nous vous tiendrons au courant de l’évolution de cette campagne et d’autres mobilisations urgentes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Si vous cliquez sur « non », nous ne vous contacterons plus.

DERNIÈRES NOUVELLES - 10 avril 2019 : Exceptionnel ! Un jour seulement après que nous avons remis plus de 110 000 signatures demandant la fin des « thérapies de conversion » en Allemagne, le ministre allemand de la Santé Jens Spahn a annoncé le lancement d'une commission chargée de faire interdire les thérapies en question !

Nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec nos partenaires Aktionsbündnis gegen Homophobie, ENOUGH is ENOUGH - OPEN YOUR MOUTH, Lucas Hawrylak, Change.org et Travestie für Deutschland pour faire en sorte que ces pratiques dangereuses cessent une bonne fois pour toutes.

Photo : Change.org

------------------------

Un groupe chrétien fondamentaliste propose des séminaires et des thérapies qui prétendent « guérir » les personnes LGBT+. 

D’après différentes sources journalistiques, l’Association pour l’orientation de la vie (LEO) organise régulièrement des séminaires qui expliquent aux personnes LGBT+ qu’elles ont « des troubles mentaux ». 

Et LEO n’est que la partie émergée de l’iceberg : des « thérapies de conversion » dangereuses font des ravages partout en Allemagne. Le ministre de la Santé, Jens Spahn, est lui-même ouvertement gay – et il a le pouvoir de mettre un terme à tout ça. Un reportage sur les activités de LEO a mis cette crise sous les feux de la rampe. 

Si nous sommes des milliers à nous mobiliser, nous pourrons pousser M. Spahn à agir et à mettre fin à ces fausses thérapies en Allemagne une bonne fois pour toutes.

Signez MAINTENANT pour interdire les « thérapies de conversion » en Allemagne.

Cette campagne est réalisée en coopération avec Aktionsbündnis gegen Homophobie e.V et ENOUGH is ENOUGH! OPEN YOUR MOUTH!.

Publié le 9 mai 2018

Ceci est une campagne de la All Out Action Fund, une organisation à but non lucratif de statut américain 501(c)(4).