AUX CHEFS D'ÉTAT ET AUX AUTORITÉS CHINOISES

Maizi et quatre de ses amies ont été arrêtées et écrouées pour avoir fabriqué des autocollants pro-égalité et préparé une manifestation pacifique en Chine. Elles voulaient défendre l'égalité et dénoncer le harcèlement au travail. Si elles sont condamnées, elles pourraient passer 5 ans en prison.

Je vous demande de faire tout ce qui est en votre pouvoir, et si besoin mettre la pression sur la diplomatie chinoise afin d'obtenir immédiatement la libération de ces innocentes et l'abandon des poursuites.

Cette campagne est terminée.

Suivez-nous sur Facebook et sur Twitter pour découvrir les dernières actualités de nos campagnes pour l’amour et l’égalité.

Mise à jour : 13 avril

Incroyable ! 5 Chinoises arrêtées pour avoir défendu les droits des femmes et des personnes #LGBT ont été LIBÉRÉES.

Mais nous devons continuer la mobilisation pour que les autorités chinoises abandonnent les poursuites et que ces 5 militantes puissent continuer leur travail courageux en Chine.

***

Cinq ans de prison, juste pour avoir préparé une manifestation pour l'égalité. C'est ce qui pourrait arriver à cinq Chinoises.

Dans les prochains jours, les autorités chinoises décideront si elles vont les condamner. Mais elles ont pris conscience du tollé mondial. Les grands médias comme le New York Times ont réalisé des reportages sur ces cinq femmes. Même Hillary Clinton a dénoncé les arrestations.

C'est maintenant que nous pouvons faire monter encore la pression. Si nous rassemblons 100 000 signatures, nous remettrons cette pétition aux ambassades chinoises partout dans le monde vendredi. Gardons les projecteurs braqués sur elles : il sera beaucoup plus difficile pour les autorités chinoises de les faire taire et de les enfermer.

Plus que quelques jours. Signe maintenant.

Mise à jour : 9 avril

Ceci est une campagne de la All Out Action Fund, une organisation à but non lucratif de statut américain 501(c)(4).