À : M. le Premier ministre tunisien, Youssef Chahed

Héla est une femme trans. Elle a été DE NOUVEAU arrêtée uniquement parce que la police n'aime pas la manière dont elle s'habille. Elle a été mise en prison avec des hommes, ce qui l'expose à encore plus de violences.

C'est scandaleux. Être trans n'est pas un "outrage à la pudeur". Je vous demande de libérer Héla immédiatement et sans conditions.

Cette campagne est terminée.

Suivez-nous sur Facebook et sur Twitter pour découvrir les dernières actualités de nos campagnes pour l’amour et l’égalité.

Dernières nouvelles - 21 septembre 2018 : Hèla est de nouveau LIBRE. Hier All Out a remis encore plus de 49 000 signatures au Premier ministre tunisien Youssef Chahed. Aujourd'hui la Cour a ordonné la mise en liberté de Hèla. Le verdict final devrait être connu le 29 octobre.

-----------------------

Dernières nouvelles - 17 septembre 2018 : Aujourd’hui, Hèla a de nouveau été arrêtée pour « indécence » par des policiers transphobes, qui l’ont insultée avant de la placer dans une prison pour hommes. Elle est détenue dans une cellule avec 50 hommes condamnés pour crimes graves, dont des meurtres. Son audience est prévue pour le 21 septembre. Nous devons agir rapidement, et nous rouvrons donc cette campagne.

-----------------------

Dernières nouvelles - 6 mars 2017 : La Cour d’appel a prononcé la mise en liberté de Hèla mais l’a néanmoins condamnée à payer une amende de 219 dinars (environ 90 euros) pour « atteinte aux bonnes mœurs ». L’attitude transphobe de la police a été retenue par la cour, de même que le droit d’Hèla de s’identifier comme femme et de porter des vêtements féminins.

-----------------------

Dernières nouvelles - 27 février 2017 : Le 23 février a eu lieu l'audience en appel d'Hèla. À cette occasion, All Out a remis 45 694 signatures au Premier ministre tunisien Youssef Chahed. Le verdict final de l'affaire Hèla devrait être connu le 2 mars. Nous continuerons à suivre la situation et à vous tenir au courant de toutes les évolutions.

-----------------------

Dernières nouvelles 10 février 2017 : Hèla est LIBRE, mais ce n'est pas fini ! La Cour d'appel a ordonné sa libération provisoire et le renvoi du procès au 23 février 2017. Maintenons la pression jusqu'à l'abandon de tous les chefs d'accusation. Signez et partagez !

-----------------------

Hèla rentrait chez elle en voiture après une bonne soirée avec ses amis. D’un seul coup, des policiers lui ont fait signe de se garer et lui ont passé les menottes. Pourquoi ? Parce que son apparence ne leur plaisait pas.

Ils ont insulté, brutalisé et torturé Héla. Mais elle a défendu ses droits et la police a lancé un procès contre elle.

Le 19 janvier, un juge transphobe a condamné Héla pour « outrage à la pudeur ». Elle va passer quatre mois de prison dans un centre carcéral pour hommes, ce qui l'expose à encore plus de violences.

Nos amis de Shams iront bientôt faire appel. Mais il faudra une grande mobilisation mondiale pour convaincre les autorités de libérer Hèla. 

Personne ne devrait aller en prison à cause de son identité. Signez la pétition pour demander au Premier ministre tunisien de libérer Hèla.

Cette campagne est réalisée en coopération avec Shams – Pour la dépénalisation de l'homosexualité en Tunisie.

Publié le 08 février 2017

Ceci est une campagne de la All Out Action Fund, une organisation à but non lucratif de statut américain 501(c)(4).