Tunisie : libérez Anas IMMÉDIATEMENT !

À : Youssef Chahed, Premier ministre tunisien

Anas, un jeune Tunisien, a été violé puis dérobé par deux hommes.

Mais après avoir dénoncé ses agresseurs, c'est lui qui a été arrêté pour homosexualité puis soumis à un test anal.

C'est absolument scandaleux ! Nous vous demandons de faire libérer Anas immédiatement et sans conditions.

Voulez-vous savoir si nous avons gagné cette campagne ?

A cause des nouvelles règlementations européennes, nous ne pouvons vous faire savoir si nous avons réussi à faire libérer Anas seulement si vous consentez à recevoir des emails de notre part.

Alors, pouvons-nous vous envoyer des mails sur cette campagne et sur d’autres mobilisations urgentes pour les droits LGBT+ ?

Êtes-vous sûr/e ? Si vous sélectionnez « Oui », nous vous informerons si/lorsque nous parvenons à faire libérer Anas. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. Si vous sélectionnez « Non », vous ne recevrez plus nos messages, mais nous conserverons vos coordonnées pour la remise de la pétition.

DERNIÈRES NOUVELLES – 15 février 2019 : Nous avons appris qu’Anas avait décidé de retirer la plainte pour viol avant son audience. Il a néanmoins été contraint à subir un test anal, et bien que les résultats de celui-ci ait négatifs, le juge a décrété que le jeune homme avait eu des rapports consentis avec ses agresseurs. Anas a ainsi été condamné à huit mois de prison : six pour homosexualité et deux pour dénonciation calomnieuse. Tout cela est absolument scandaleux et nous continuerons à demander justice pour Anas

---------------------------

DERNIÈRES NOUVELLES – 11 février 2019 : Le procès d'Anas a eu lieu aujourd'hui. De son côté, All Out en profitait pour remettre plus de 25 000 signatures au Premier ministre tunisien Youssef Chahed. Malheureusement, Anas a été condamné à 8 mois de prison, mais nous pouvons encore prouver aux autorités tunisiennes que nous n'abandonnerons pas tant qu'Anas n'aura pas été libéré.

---------------------------

Anas vit un véritable calvaire : après avoir été violé puis dérobé par deux hommes, il s'est rendu au commissariat pour porter plainte. Mais au final, le juge d'instruction a décidé de le placer LUI en détention pour homosexualité.

Et comme si cela ne suffisait pas, le jeune Tunisien a été soumis à un test anal visant à « prouver » son homosexualité.

Cela fait maintenant quatre semaines qu'il est sous les verrous. Victime d'attaques et de harcèlements constants de la part des ses codétenus, Anas est sur le point de craquer psychologiquement.

Il faut faire en sorte que son cauchemar cesse, mais nous devons agir avant son procès, prévu pour le 11 février.

Aidez-nous en signant dès MAINTENANT la pétition exhortant le Premier ministre tunisien à libérer Anas IMMÉDIATEMENT.

Cette campagne est réalisée en coopération avec Shams – Pour la dépénalisation de l'homosexualité en Tunisie.

Publié le : 07 février 2019.

Ceci est une campagne de la All Out Action Fund, une organisation à but non lucratif de statut américain 501(c)(4).