Objectif

70,000

signatures

0

Pour : les pouvoirs publics égyptiens

En septembre, quelques Égyptiens ont brandi des drapeaux arc-en-ciel lors d’un concert au Caire. Cela a mené à une vraie chasse aux sorcières à l’encontre de personnes soupçonnées par les pouvoirs publics d’être lesbiennes, gays, bi ou trans. Aujourd’hui, au moins 59 personnes ont été arrêtées car elles ont une « apparence LGBT » aux yeux de la police.

Nous rappelons à l’État égyptien sa responsabilité dans la protection des citoyens et dans la garantie de la liberté d’expression.

Vous voulez savoir si on a gagné cette campagne ?

En raison de la nouvelle réglementation, nous ne pourrons vous tenir au courant que si vous vous inscrivez pour recevoir des e-mails de notre part.

Alors, pouvons-nous vous envoyer des mails sur cette campagne et sur d’autres mobilisations urgentes pour les droits LGBT+ ?

Oui
Non

Vraiment ? En sélectionnant « non », vous ne recevrez plus d’informations sur la pétition que vous venez de signer. Si vous cliquez sur « oui » nous vous tiendrons au courant de l’évolution de cette campagne et d’autres mobilisations urgentes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Si vous cliquez sur « non », nous ne vous contacterons plus.

Dernières nouvelles – 6 novembre 2017 : Aujourd'hui, nous avons remis les signatures au ministre égyptien de l'Intérieur. Mais le combat n'est pas fini. Nous continuerons à suivre la situation et à travailler avec nos partenaires sur le terrain dans les prochaines étapes de la campagne.

---------------------

Au moins 59 personnes ont été arrêtées ici en Égypte juste parce que quelqu’un a brandi un drapeau arc-en-ciel.

La chasse aux homos a commencé voilà deux semaines, lorsque les images d’un concert au Caire ont commencé à faire le tour des réseaux sociaux : elles montraient quelqu’un qui dansait avec le drapeau arc-en-ciel. La police prétend que les personnes arrêtées étaient « des homosexuels qui ont brandi le drapeau LGBT et encouragé la pratique d’actes immoraux ».

La plupart des personnes arrêtées ont subi un procès express et ont été condamnées à six années de prison. Elles font appel, et nous avons besoin de tous les soutiens pour montrer aux autorités égyptiennes que les couleurs de l’arc-en-ciel ne sont pas honteuses. C’est pourquoi des activistes venus d’Égypte, du Proche-Orient et du Maghreb ont lancé cette pétition avec All Out. À nos côtés, demandez à l’Égypte de protéger ses citoyens et citoyennes au lieu de les pourchasser.

Cette campagne est réalisée en partenariat avec des activistes d’Égypte, du Proche-Orient et du Maghreb qui souhaitent rester anonymes pour leur sécurité.

Publié le 7 octobre 2017

Ceci est une campagne de la All Out Action Fund, une organisation à but non lucratif de statut américain 501(c)(4).