À : M. le président de la Guangdong University of Foreign Studies

Le 22 juin, Jean Ouyang a fait publiquement sa demande en mariage à sa petite amie, Xiaoyu Wang. Comme des centaines d’autres couples chinois, ces deux femmes ont choisi le jour de leur cérémonie de diplôme pour montrer leur amour.


Mais à cause de leur orientation sexuelle, elles ont été menacées et insultées par les responsables de l’université, qui ont menti à leurs familles et déballé leur vie personnelle.

Je vous demande de vous excuser publiquement auprès des deux étudiantes et de leur famille et de prendre des mesures afin d’éviter la discrimination et le harcèlement homophobe sur votre campus.

Cette campagne est terminée.

Suivez-nous sur Facebook et sur Twitter pour découvrir les dernières actualités de nos campagnes pour l’amour et l’égalité.

MISE A JOUR – 28 juillet 2016 : Xiaoyu Wang a présenté plus de 75 000 signatures au président de l’Université des Études étrangères du Guangdong. Nous allons maintenir la pression, mais elle tenait à dire un mot à tous les membres d’All Out : « Je n’ai pris conscience du soutien que j’avais que lorsque j’ai vu le nom de chaque signataire et chaque commentaire sur la page Facebook d’All Out en provenance du monde entier. […] Mon cas n’est pas isolé, et d'autres étudiants LGBT de mon université sont concernés. J’espère que cette pétition poussera l’établissement à opérer des changements positifs. Merci encore à tous, je vous souhaite le meilleur. »

—————

Le jour le plus romantique de ma vie s'est transformé en cauchemar.

Ma petite amie m’a fait sa demande en mariage le jour où nous avons obtenu notre diplôme de la Guangdong University of Foreign Studies, l’une des écoles les plus prestigieuses de Chine. C’est une tradition ici… mais pas quand on est lesbienne.

Lorsque les photos de ce grand moment se sont retrouvées sur les réseaux sociaux, des responsables du parti au sein de l’Université ont menacé de me retirer mon diplôme, en disant que nous devrions « garder notre homosexualité pour nous sans importuner les autres ».

Ce n’est pas tout. Ils ont révélé mon homosexualité à mes parents et ont demandé à la police de fouiller mon appartement sans mon accord afin de recueillir des lettres personnelles comme « preuves ».

Je suis dévastée et humiliée, mais j’ai décidé de ne pas me laisser faire. Et j’ai besoin de vous.

Signez ma pétition pour demander à mon université de présenter des excuses publiques devant moi, ma petite amie et ma famille, pour que cela ne se reproduise plus.

Publié le 12 juillet 2016

Ceci est une campagne de la All Out Action Fund, une organisation à but non lucratif de statut américain 501(c)(4).